«

»

Déc 03

Le CMDE présente « La nuit de Tlatelolco » de E. Poniatowska


Le Collectif des métiers de l’édition, basé à Toulouse, propose une vision intéressante du monde éditorial qui valorise chacun des acteurs qui participe à la production d’un livre : le livre comme une création collective et non pas une propriété exclusive de l’auteur. Nous les avons reçu sur le plateau de Fréquences Latines, le 3 décembre 2014, à l’occasion de la publication de La nuit de Tlatelolco, première traduction au français d’un ouvrage fondamental pour la mémoire de la lutte sociale mexicaine.


logo_CMDELe CMDE (Collectif des métiers de l’édition) est une association réunissant des individus qui, par leurs différents métiers ou leur savoir-faire, sont tous en mesure de participer à la chaîne de fabrication d’un livre (auteurs, correcteurs, graphistes, illustratrices et maquettistes, traducteurs, etc.). Cette collaboration s’exerce dans le cadre d’une structure non hiérarchique, fédérant trois collections : Dans le ventre de la baleine ; A l’ombre du Maguey ; Les Réveilleurs de la nuit. 

la-nuit-de-tlatelolco2« Pour le Mexique, 1968 se résume à un seul nom, à une seule date : Tlatelolco, 2 octobre. » Elena Poniatowska. Alors que le monde pliait sous la fronde d’une jeunesse rebelle, le Mexique aussi connaissait un imposant mouvement étudiant. Dix jours avant le début des Jeux olympiques de Mexico, sous les yeux de la presse internationale, l’armée assassina plusieurs centaines de manifestants. Cette histoire sociale est racontée oralement par celles et ceux qui avaient l’espoir de changer le Mexique. Elena Poniatowska leur a donné la parole en collectant des centaines de témoignages, entrecoupés d’extraits de presse, de slogans, dans une construction chronologique haletante.Livre référence, édité pour la première fois en 1971 au Mexique, La Nuit de Tlatelolco visait surtout à rétablir la vérité historique. Près de cinquante ans après les faits, face à l’impunité persistante des responsables au sein de l’appareil d’État, les revendications de justice et de mémoire collective continuent de résonner sous le slogan « Le 2 octobre ne s’oublie pas. »

Lire

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.frequences-latines.com/le-cmde-presente-la-nuit-de-tlatelolco-de-e-poniatowska/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>